Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

ZOLOFT (chlorhydrate de sertraline) Posologie Et Mode D’administration

Pfizer recognizes the public concern in relation to COVID-19, which continues to evolve. Click here to learn how we are responding.
Pfizer reconnaît les préoccupations du grand public concernant la situation liée à la COVID-19, qui continue d'évoluer. Cliquez ici pour savoir comment nous avons réagi.

Posologie Et Mode D’administration

ZOLOFT (chlorhydrate de sertraline) n’est pas indiqué chez les enfants de moins de 18 ans (voir INDICATIONS : Enfants (moins de 18 ans) et MISE EN GARDE : LIEN POTENTIEL AVEC DES CHANGEMENTS COMPORTEMENTAUX ET ÉMOTIONNELS, COMPRENANT DES COMPORTEMENTS D’AUTODESTRUCTION).

Généralités

On recommande de prendre ZOLOFT (chlorhydrate de sertraline) avec des aliments, une fois par jour, de préférence au souper. Si le patient le désire, il peut prendre le médicament le matin, au déjeuner.

TRAITEMENT INITIAL

Dépression et trouble obsessionnel-compulsif

Étant donné que l'on n'a pas mis en évidence de relation directe entre les doses de 50 à 200 mg/j et l'effet, on recommande d'amorcer le traitement avec une dose de 50 mg par jour.

Trouble panique

On recommande d'amorcer le traitement par une dose de 25 mg, une fois par jour. Au bout d'une semaine, et compte tenu des effets indésirables et de la réponse au traitement, on devrait faire passer la dose à 50 mg une fois par jour. La corrélation entre les effets de ZOLOFT et la dose administrée (entre 50 et 200 mg/j) n’a pas été clairement établie.

AUGMENTATION DE LA DOSE

Que ZOLOFT soit prescrit pour le traitement de la dépression, du TOC ou du trouble panique, on peut songer à en augmenter graduellement la dose si on n’observe aucune amélioration. D'après les paramètres pharmacocinétiques, la concentration plasmatique du médicament atteint l'état d'équilibre après 1 semaine environ de traitement à une dose par jour; pour cette raison, quand il faut augmenter la dose, on recommande de le faire à intervalles d'au moins une semaine. On recommande également de ne pas dépasser la dose quotidienne maximale de 200 mg.

ZOLOFT peut prendre jusqu’à 4 semaines, ou même plus, avant d’exercer son plein effet. En principe, une augmentation rapide de la dose ne permet pas de raccourcir ce délai, mais peut par contre augmenter les effets indésirables.

Dose d'entretien

Pour un traitement à long terme, quelle que soit l'indication, on devrait administrer la dose minimale efficace et réévaluer l’état des patients à intervalles réguliers afin de décider s’il convient de poursuivre le traitement.

Dysfonctionnement hépatique

À l'instar de nombreux autres médicaments, ZOLOFT doit être administré avec prudence chez les patients atteints d'un dysfonctionnement hépatique. (voir PRÉCAUTIONS). Les effets de ZOLOFT n’ont pas été étudiés dans les cas de dysfonction hépatique modérée ou sévère.

ENFANTS

(Voir INDICATIONS : Enfants (moins de 18 ans) et MISE EN GARDE : LIEN POTENTIEL AVEC DES CHANGEMENTS COMPORTEMENTAUX ET ÉMOTIONNELS, COMPRENANT DES COMPORTEMENTS D’AUTODESTRUCTION.)

TRAITEMENT DE LA FEMME ENCEINTE À LA FIN DU TROISIÈME TRIMESTRE DE LA GROSSESSE

Dans le cadre du programme de pharmacovigilance, on a rapporté quelques cas de nouveau-nés qui, exposés à ZOLOFT, à des ISRS ou à d’autres antidépresseurs récents à la fin du troisième trimestre de la grossesse, ont eu des complications nécessitant une hospitalisation prolongée, une assistance respiratoire et une alimentation par sonde (voir PRÉCAUTIONS). Lorsque ZOLOFT est prescrit à une femme à la fin du troisième trimestre de la grossesse, le médecin doit évaluer soigneusement les risques potentiels et les bienfaits du traitement; il pourrait également envisager de réduire graduellement la dose de ZOLOFT durant le troisième trimestre.

Pour substituer ZOLOFT à un traitement par un inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO) ou vice versa

On doit attendre au moins 14 jours après l'arrêt d'un traitement par un IMAO avant d'amorcer un traitement par ZOLOFT. De même, on doit attendre au moins 14 jours après l'arrêt d'un traitement par ZOLOFT avant d'amorcer un traitement par un IMAO (voir CONTRE-INDICATIONS).

ARRÊT DU TRAITEMENT PAR ZOLOFT

Des symptômes associés à l’arrêt du traitement ou à une réduction de la dose de ZOLOFT ont été signalés. Il faut exercer une surveillance étroite des patients pour déceler ces symptômes ou tout autre symptôme, lors de l’arrêt du traitement ou de la réduction de la dose (voir PRÉCAUTIONS et EFFETS INDÉSIRABLES).

On recommande de réduire graduellement la dose sur plusieurs semaines, au lieu d’arrêter brusquement le traitement, si possible. Si des symptômes intolérables apparaissent après une diminution de la dose ou à l’arrêt complet du traitement, il faut ajuster la dose en fonction de la réponse clinique du patient (voir PRÉCAUTIONS et EFFETS INDÉSIRABLES).

Nouveautés

Il n'y a aucune nouveauté actuellement

Communiquer avec l'Information pharmaceutique de Pfizer

Signalez un effet indésirable
1 866 723-7111