XALATAN (solution ophtalmique de latanoprost) Surdosage

Medical Information
Canada
 

Afin de vous fournir un contenu utile et pertinent, nous devons en apprendre plus sur vous.

Choisissez la catégorie qui vous décrit le mieux.

This content is intended for Canadian Healthcare Professionals. Would you like to proceed?

Mises à part l'irritation oculaire et l'hyperémie conjonctivale ou épisclérale, on ne connaît pas d'autres effets secondaires oculaires associés à l'administration de fortes doses de latanoprost. La perfusion intraveineuse à un débit allant jusqu'à 3 mcg/kg à des volontaires en bonne santé a produit des concentrations plasmatiques moyennes 200 fois plus élevées que celles observées au cours du traitement clinique et n'a entraîné aucun effet indésirable. Des doses de 5,5 à 10 mcg/kg ont provoqué des douleurs abdominales, des étourdissements, de la fatigue, des bouffées de chaleur, des nausées et une transpiration excessive.

Chez le singe, le latanoprost a été perfusé par voie intraveineuse à des doses allant jusqu'à 500 mcg/kg sans entraîner d'effet majeur sur le système cardiovasculaire, mais cette administration a été associée à une bronchoconstriction transitoire. Cependant, chez les patients souffrant d'asthme bronchique, l'administration topique de latanoprost dans les yeux, à une dose 7 fois supérieure à celle recommandée en pratique clinique, n'a pas induit de bronchoconstriction. En cas de surdosage par XALATAN (latanoprost), le traitement doit être symptomatique.

En cas de surdosage soupçonné, et particulièrement d’ingestion accidentelle, communiquez avec le centre antipoison de votre région.