Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

SOLU-CORTEF (Succinate sodique d'hydrocortisone pour injection, USP) Posologie Et Mode D’administration

Pfizer recognizes the public concern in relation to COVID-19, which continues to evolve. Click here to learn how we are responding.
Pfizer reconnaît les préoccupations du grand public concernant la situation liée à la COVID-19, qui continue d'évoluer. Cliquez ici pour savoir comment nous avons réagi.

Posologie Et Mode D’administration

Considérations posologiques

La dose requise est variable et doit être personnalisée. Les corticostéroïdes doivent être administrés à la plus faible dose permettant de maîtriser l’affection pour laquelle on les utilise et faire l’objet d’une diminution graduelle de la dose dans la mesure du possible. Il convient d’établir la dose d’entretien adéquate en abaissant lentement la dose initiale du médicament à intervalles appropriés jusqu’à ce que la plus faible dose assurant le maintien d’une réponse clinique adéquate ait été atteinte.

Un réglage posologique peut être nécessaire si des changements de l’état clinique consécutifs à une rémission ou à une exacerbation du processus morbide, à la réponse du patient au médicament et à l’effet de l’exposition du patient à des situations stressantes sont observés. Dans ce dernier cas, il pourrait être nécessaire d’augmenter la dose de corticostéroïde pendant une période dont la durée sera dictée par l’état du patient.

SOLU-CORTEF peut être administré par injection intraveineuse, perfusion intraveineuse ou injection intramusculaire. La méthode à privilégier pour les premiers soins dans les cas d'urgence est l'injection intraveineuse. Par la suite, on doit envisager l'emploi d'une préparation injectable ou orale dotée d’une plus longue durée d’action.

Si on doit cesser d’administrer le médicament après un traitement prolongé, il est recommandé de le faire graduellement plutôt que de manière abrupte.

Posologie recommandée et réglage posologique

Selon la gravité de la maladie, la dose initiale de SOLU-CORTEF est de 100 mg à 500 mg ou plus. On amorce le traitement par une administration de SOLU-CORTEF par voie intraveineuse sur une période allant de 30 secondes (p. ex., 100 mg) à 10 minutes (p. ex., 500 mg ou plus). Cette dose peut être répétée à des intervalles de 2, de 4 ou de 6 heures, selon la réponse et l’état du patient. S’il faut maintenir en permanence des concentrations sanguines élevées, il faut injecter SOLU-CORTEF toutes les 4 à 6 heures. En général, la corticothérapie par de fortes doses doit cesser lorsque l'état du patient est stabilisé, et ne dure généralement pas plus de 48 à 72 heures. L'administration de fortes doses d'hydrocortisone pendant plus de 48 à 72 heures peut entraîner une hypernatrémie. Dans ce cas, il peut être préférable de remplacer SOLU-CORTEF par un corticostéroïde tel que le succinate sodique de méthylprednisolone, qui ne cause que peu ou pas de rétention sodée.

Étant donné que les complications du traitement par les glucocorticoïdes dépendent de la dose du médicament et de la durée du traitement, les décisions portant sur la fréquence d’administration, quotidienne ou intermittente, doivent être fondées sur l’évaluation des risques et des bienfaits pour chaque patient.
La corticothérapie est un adjuvant, et non un substitut, du traitement traditionnel.

Comme le produit peut avoir des effets plus marqués chez les patients souffrant d’une maladie du foie, on peut envisager d’en réduire la dose (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS).

Administration

SOLU-CORTEF est présenté en fioles Act-O-Vial formées de deux compartiments. Le compartiment inférieur contient la poudre stérile blanche et le compartiment supérieur, de l’eau stérile. Pour utiliser SOLU-CORTEF en fiole Act-O-Vial, reconstituer selon le MODE D’EMPLOI DU SYSTÈME ACT-O-VIAL. Les médicaments administrés par voie parentérale doivent faire l’objet d’une inspection visuelle préalable. Il faut vérifier la présence éventuelle de particules ou d’une altération de la couleur avant l’administration, lorsque la solution et le contenant le permettent. SOLU-CORTEF est présenté en fioles Act-O-Vial formées de deux compartiments.

Injection intraveineuse/intramusculaire

Pour l’injection intraveineuse ou intramusculaire, reconstituer le contenu des fioles Act-O-Vial selon le mode d’emploi. Il n'est pas nécessaire de diluer davantage le produit pour l'injection intraveineuse ou intramusculaire.

L’injection intramusculaire de corticostéroïdes doit se faire profondément dans une grande masse musculaire pour éviter une atrophie locale des tissus.

Perfusion intraveineuse

Pour la perfusion intraveineuse, reconstituer d'abord le contenu des fioles Act-O-Vial selon le mode d'emploi. La solution peut ensuite être mélangée à un diluant. Les diluants suivants peuvent être employés : une solution de dextrose à 5 % dans l’eau ou une solution saline isotonique ou une solution de dextrose à 5 % dans une solution saline isotonique, si le patient n'est pas sous restriction sodée.

La solution de 100 mg peut être ajoutée à un volume de 100 à 1000 mL de diluant.
La solution de 250 mg peut être ajoutée à un volume de 250 à 1000 mL de diluant.
La solution de 500 mg peut être ajoutée à un volume de 500 à 1000 mL de diluant.
La solution de 1000 mg peut être ajoutée à un volume de 1000 mL de diluant.

Dans les cas où l'administration d'un volume moindre de liquide est préférable, on peut ajouter de 100 à 3000 mg de SOLU-CORTEF à 50 mL des diluants mentionnés ci-dessus. Les solutions ainsi produites peuvent être administrées soit directement, soit à l’aide d’un nécessaire pour perfusion de type « piggyback ».

Le tableau suivant présente les données sur la stabilité de l'hydrocortisone ajoutée à une solution de dextrose à 5 % dans l'eau, USP, ou de chlorure de sodium à 0,9 % pour injection, USP, à la température ambiante.

Stabilité de SOLU-CORTEF

CONCENTRATION

STABILITÉ (durée)

0,5 mg/mL – 20 mg/mL

4 heures

Par conséquent, une fois que la solution reconstituée a été diluée aux fins de perfusion intraveineuse, il faut jeter toute portion inutilisée après 4 heures.

L’Act-O-Vial est une fiole à dose unique. Jeter tout reste de solution reconstituée après l’utilisation.

Populations particulières

Enfants

Chez les nourrissons et les enfants, la dose dépend davantage de la gravité de la maladie et de la réponse du patient que de son poids ou de son âge. Elle ne doit cependant pas être inférieure à 25 mg par jour.

Personnes âgées

En général, on doit déterminer la dose d’un patient âgé avec prudence et commencer habituellement au bas de l’éventail des doses, vu la fréquence accrue d’un dysfonctionnement hépatique, rénal ou cardiaque, d’une maladie concomitante ou d’un autre traitement médicamenteux.

MODE D'EMPLOI DU SYSTÈME ACT-O-VIAL

  1. Appuyer sur le piston en plastique pour pousser le diluant dans le compartiment inférieur.

  2. Agiter doucement pour dissoudre le produit.

  3. Enlever la pastille de plastique couvrant le centre du bouchon.

  4. Stériliser le dessus du bouchon avec un germicide convenable.

  5. Insérer l’aiguille directement dans le centre du bouchon jusqu’à ce que la pointe de l’aiguille soit juste visible.

  6. Renverser la fiole et prélever la dose.

Nouveautés

Il n'y a aucune nouveauté actuellement

Communiquer avec l'Information pharmaceutique de Pfizer

Signalez un effet indésirable
1 866 723-7111