Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

SOLU-CORTEF (Succinate sodique d'hydrocortisone pour injection, USP) Effets Indésirables

Pfizer recognizes the public concern in relation to COVID-19, which continues to evolve. Click here to learn how we are responding.
Pfizer reconnaît les préoccupations du grand public concernant la situation liée à la COVID-19, qui continue d'évoluer. Cliquez ici pour savoir comment nous avons réagi.

Effets Indésirables

On a signalé les effets indésirables suivants avec l’utilisation par voie générale de SOLU-CORTEF et/ou d’autres corticostéroïdes.

Tableau 1. Effets indésirables

Système, appareil ou organe

Effets indésirables

Infections et infestations

Infection opportuniste
Infection
Diminution de la résistance aux infections

Néoplasmes bénins, malins ou non spécifiés (y compris kystes et polypes)

Maladie de Kaposi (des cas ont été signalés chez des patients sous corticothérapie)

Troubles sanguins et lymphatiques

Leucocytose

Troubles du système immunitaire

Hypersensibilité au médicament
Réactions anaphylactiques
Réactions anaphylactoïdes

Troubles endocriniens

Aspect cushingoïde
Hypopituitarisme
Hirsutisme
Hypertrichose
Distribution anormale des graisses corporelles
Prise de poids
Faciès lunaire
Glycosurie
Syndrome de retrait stéroïdien

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Acidose métabolique
Rétention sodique
Rétention hydrique
Alcalose hypokaliémique
Dyslipidémie
Altération de la tolérance au glucose
Augmentation des doses d’insuline ou d’hypoglycémiants oraux requises par les diabétiques
Lipomatose
Augmentation de l’appétit (pouvant entraîner un gain pondéral)
Bilan azoté négatif (dû au catabolisme protéique)

Troubles psychiatriques

Troubles affectifs (y compris dépression, humeur euphorique, labilité affective, toxicomanie, idées suicidaires)
Troubles psychotiques (y compris manie, délire, hallucinations, schizophrénie)
Trouble mental
Changement de la personnalité
Confusion
Anxiété
Sautes d’humeur
Comportement anormal Insomnie
Irritabilité

Troubles du système nerveux

Augmentation de la pression intracrânienne avec œdème papillaire (hypertension intracrânienne bénigne) survenant généralement après l’arrêt du traitement
Crises épileptiques
Amnésie
Troubles cognitifs
Étourdissements
Céphalée
Névrite
Neuropathie périphérique
Paresthésie
Arachnoïdite
Méningite
Paraparésie/paraplégie
Cas de troubles sensoriels survenus après l’administration intrathécale
Lipomatose épidurale

Troubles oculaires

Cataracte
Exophtalmie
Glaucome
Rares cas de cécité liés à l’injection périoculaire Choriorétinopathie séreuse centrale

Troubles de l’oreille et du labyrinthe

Vertige

Troubles cardiaques

Insuffisance cardiaque congestive (chez les patients vulnérables)
Bradycardie
Arrêt cardiaque
Arythmie
Cardiomégalie
Collapsus circulatoire
Embolie graisseuse
Myocardiopathie hypertrophique chez les nourrissons prématurés
Rupture myocardique faisant suite à un infarctus du myocarde récent (voir MISES EN GARDES ET PRÉCAUTIONS)
Œdème pulmonaire
Syncope
Tachycardie
Embolie
Thrombophlébite
Vasculite

Troubles vasculaires

Hypertension
Hypotension
Thrombose

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Embolie pulmonaire
Hoquet

Troubles gastro-intestinaux

Ulcère gastroduodénal (avec risque de perforation et d’hémorragie gastroduodénales)
Hémorragie gastrique
Pancréatite
Œsophagite ulcéreuse
Perforation de l’intestin grêle et du gros intestin (surtout chez les patients atteints d’une maladie inflammatoire de l’intestin)
Distension abdominale
Douleur abdominale
Diarrhée
Dyspepsie
Dysfonctionnement intestinal/vésical consécutif à une injection intrathécale
Augmentation de l’appétit (pouvant entraîner un gain pondéral)
Nausées
Élévation des taux sériques d’enzymes hépatiques (généralement réversible après l’arrêt du traitement)

Troubles de la peau et des tissus sous- cutanés

Œdème angioneurotique
Pétéchie
Ecchymose
Atrophie cutanée et sous-cutanée
Acné
Dermatite allergique
Sensation de brûlure ou fourmillements (particulièrement dans la région périnéale, après l’injection intraveineuse)
Dessèchement et desquamation de la peau
Érythème
Hyperpigmentation
Hypopigmentation
Hyperhidrose
Éruption cutanée
Abcès stérile
Stries cutanées
Alopécie
Prurit
Urticaire

Troubles des tissus musculaires et conjonctifs

Myopathie
Faiblesse musculaire
Ostéonécrose des têtes fémorale et humérale Ostéoporose
Fracture pathologique des os longs
Poussée inflammatoire consécutive à une injection intra-articulaire
Retard de croissance
Arthropathie neurogène
Atrophie musculaire
Malaise
Myalgie
Arthralgie

Troubles de l’appareil reproducteur et des seins

Menstruations irrégulières
Motilité progressive anormale des spermatozoïdes Concentration spermatique anormale

Troubles généraux et réactions au point d’administration

Ralentissement de la cicatrisation
Œdème périphérique
Fatigue
Malaise
Réaction au point d’injection

Examens

Augmentation de la pression intraoculaire
Diminution de la tolérance aux glucides
Déplétion potassique
Élévation de la calciurie
Hausse du taux d’alanine aminotransférase
Hausse du taux d’aspartate aminotransférase
Hausse du taux sanguin de phosphatases alcalines
Hépatomégalie
Hausse du taux d’azote uréique sanguin
Suppression des réactions aux tests cutanés

Lésion, intoxication et complications liées à une intervention

Fractures rachidiennes par tassement
Rupture de tendons

Nouveautés

Il n'y a aucune nouveauté actuellement

Communiquer avec l'Information pharmaceutique de Pfizer

Signalez un effet indésirable
1 866 723-7111